Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La construction d'une maison individuelle se fait étape par étape. L'ordre de construction est le plus souvent fixé dans les prescriptions propres à chaque corps d'état, les DTU, où il est précisé à quel stade d'avancement le bâtiment doit en être pour que le lot puisse être réalisé. 

Ces étapes de construction ne sont mentionnées qu'à titre indicatif car certains modes constructifs tels que la construction à isolation répartie, construction bois ou à ossature peuvent modifier ce déroulement conventionnel.

 

Le permis de construire

C'est le point de départ du chantier. Il faut généralement deux mois pour l'obtenir, le temps que les autorités locales examinent la compatibilité du projet de construction avec les règles d'urbanisme.
Il est complété, lorsque les travaux de construction démarrent, par une déclaration d'ouverture de chantier, qui n'est qu'un formulaire déposé en mairie.

Le terrassement

C'est la première opération véritable du chantier. La maison est fictivement implantée sur le sol, et un tracé est effectué pour marquer la position avant de creuser, à une profondeur qui dépend des fondations nécessaires.
Un dispositif d'évacuation des eaux peut, selon les régions, être déjà nécessaire à ce stade du projet de construction pour éviter l'inondation de la zone.

Un chantier de construction bien organisé se voit dès le démarrage. Vous pourrez vérifier que l'entreprise avance méticuleusement, que des zones sont prévues pour chaque matériau, que les chemins d'accès sont correctement aménagés.
C'est un excellent indicateur de sérieux.

Les fondations

Les fondations sont ensuite coulées sur le terrain terrassé. L'opération est assez rapide, mais chaque élément doit présenter les caractéristiques de résistance établies par le bureau d'études, l'architecte ou le constructeur.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :